Nos missions

La CPME au service des chefs d’entreprise de TPE et PME du Commerce, de l’Industrie, des Services et de l’Artisanat

Au niveau national

Forte de près de 200 fédérations professionnelles, la CPME est à l’origine de nombreux services qui simplifient la vie des entrepreneurs :

  • AGEFOS PME, organisme paritaire, finance la formation de leurs salariés,
  • AGEFA-PME, collecte et répartit la taxe d’apprentissage,
  • AGEFICE, finance la formation des chefs d’entreprises non-salariés, un institut de formation prud’homale et en droit social, une représentation permanente à Bruxelles, un service économique et fiscal, environnement et développement durable, un service social, un service international
Comme à l’échelon territorial :

Par ses 103 Unions territoriales interprofessionnelles et ses 24 Unions Régionales présentes en France métropolitaine et DOM-TOM, la CPME facilite l’accès à l’information des petites et moyennes entreprises.
Dans le cadre de la défense des intérêts collectifs de ses adhérents, elle leur dispense assistance et conseil.
Elle est également un lieu de rencontre, d’échange d’expérience et de partage de savoir-faire pour les chefs d’entreprise.

Etre leur représentant institutionnel

Au niveau national :

La CPME participe à la gestion de nombreux régimes paritaires ( Pôle Emploi, UNEDIC, UNCAM, ARRCO, AGIRC, CNAV, CNAMTS, ACOSS, RSI…), aux négociations nationales interprofessionnelles et à plus de 500 instances de concertation officielle.
Elle représente les TPE et PME notamment au Conseil Economique, Social et Environnemental, au Conseil National de la Consommation, à la Commission nationale des Impôts, à la Commission Nationale de la négociation Collective…

Dans les régions

Elle est présente dans les Chambres de Commerce et d’Industrie régionales et départementales, les chambres de métiers et de l’Artisanat, les C.E.S.R, les tribunaux de Commerce, les Conseils de Prud’hommes, les URSSAF, les DIRECCTE, les CAF, les CPAM, OSEO, FONGECIF, CDIA, PRITH, mais aussi les IUT, IUP, CFA, Ecoles d’ingénieurs…

Et à l’international

Bureau International du Travail, Comité Economique et social de l’Union Européenne, UEAPME (organisme représentatif des PME européennes), auditions à l’OCDE et l’OMC

Faire entendre la voix des TPE et PME

Difficile de se faire entendre lorsqu’on est petit…

C’est donc la CPME qui rencontre les pouvoirs publics au plus haut niveau.
Elle n’hésite pas à s’opposer, lorsque les projets lui semblent défavorables aux TPE-PME.
Elle s’est ainsi battue avec succès contre de telles mesures, en mobilisant sur le terrain ses troupes et tous ses relais d’opinion.

Elle est la voix des TPE-PME dans les médias.

Elle est enfin force de proposition. A ce titre, elle entretient un dialogue constant avec les pouvoirs publics et les élus.
Nombre de ses préconisations sont retenues, comme la suppression de l’Imposition Forfaitaire Annuelle (IFA), la suppression de la taxe sur les véhicules de société (TVS), la mise en place du médiateur de la sous-traitance…